Theocratie.ch

les temps changent

Intro


Depuis Babylone, en 2300 av. J.-C., chaque roi de ce monde reconnait la suprématie immuable de Dieu.

Si il n'en n'était pas ainsi nos gouvernements n'auraient pas survécus à la purge annoncée il y a 2000 ans par St-Jean.

Les guerres se sont succédées aux guerres, les révolutions aux dictatures, les systèmes politiques au sectarisme.

A la révolution s'est succédé le communisme, au communisme le socialisme, au socialisme l'anarchie; pour voir apparaitre enfin la théocratie.

Les 10 commandements

 
Moi-même Jahveh, ton eloha,
je t'ai fait sortir de la terre de Misraïms,
de la maison des cerfs,
il ne sera pour toi pas d'autre Eloha.

Tu ne feras pour toi ni sculpture ni toute image
de ce qui est dans les cieux en haut,
sur la terre en bas et dans les eaux sous terre.
Tu ne te prosterneras pas devant elles
et ne les serviras pas.
Oui, moi même Jahveh ton Eloha,
El ardent, je sanctionne le tort des pères sur les fils,
jusqu'à la troisième, quatrième génération
pour ceux qui me haïssent.
Mais je chéris jusqu'à la millième ceux qui m'aiment,
les gardiens de mes ordres.

Tu n'utiliseras pas le nom de Jahveh ton eloha en vain
car Jahveh n'innocente pas celui qui utilise son nom en vain.

Souviens-toi du jour de repos pour le consacrer.
Tu travailleras 6 jours pour faire ton travail.
Le 7e jour est jour de congépour Jahveh ton eloha,
tu ne travailleras pas, toi, ton fils, ta fille,
ton employé, ta domestique, ton animal,
ni l'étranger sous ton toit.
oui, en six jours Jahveh a fait les cieux et la terre, la mer
et tout ce qui est, puis il s'est reposé le septième jour et a béni ce jour.

Glorifie ton père et ta mère,
pour que se prolongent tes jours sur la terre que Jahveh te donne.

Tu n'assassineras pas.

Tu n'adultereras pas.

Tu ne voleras pas.

Tu ne feras pas de faux témoignage.

Tu ne désireras pas la maison d'un autre,
tu ne désireras pas la femme d'un autre, son employé,
sa domestique, son animal
et tout ce qui est à un autre.

 

Poème


 L'espoir nait, il ne tarira pas
Pas chez toi, pas chez eux, pas chez moi
Le mouvement théocratique voit le jour
Camarade, à toi le tour.

Un océan de paix jamais rempli
Pour un texte inassouvi
Citoyen tu n'étais personne
Tu croyais que le glas sonne

Enfile tes habits cossus
Et de noir vêtu
Affronte l'adversité
Car tu en as l'autorité

Que vienne enfin la paix mondiale
Ces guerres n'étaient pas sacrales
Le Ché est mort, il est réincarné
Au paradis il est désiré.

Le blanc et le noir
Le matin et le soir
Peut être des mer et des océans entre nous
Mais c'est en Inde que tu trouveras ton gourou.

Sur ces pages que du texte
Que cela ne te vexe
Martelé sur ton écran
Dans un rythme d'antan.

L'anarchie n'est plus une raison
Dépassée, retardée, sans passion
Dieu n'est pas rien, il est tout, il est bien
Aie confiance en lui et reviens.

De ta prison tu verras son corps
Il est vivant au delà de la mort
Que vienne enfin la paix mondiale
Ces guerres étaient glaciales.

Le stress te gagne, il te perd
Dynamise toi tête en l'air
Le monde est gentil, le monde est beau
Maintenant tu vois tout de plus haut.

 

Contenu

Online

Nous avons 44 invités et aucun membre en ligne

Statistiques

Compteur d'affichages des articles
5072

Conception, réalisation, référencement et gestion par WebDesignSwiss.net / Copyright 2019